Décryptage du secteur du bâtiment : Comment les fabricants peuvent répondre à la demande en données

Les données deviennent aujourd'hui incontournables pour tous les acteurs du secteur du BTP. Mais, quelles sont les conséquences pour les fabricants ? Analysons les données dans le secteur du bâtiment et découvrons les raisons pour lesquelles vous devez en faire une priorité absolue.

Qu'entend-on par données dans le secteur du bâtiment ?

Les données du bâtiment sont de précieuses informations visant à aider les entrepreneurs à prévoir les besoins de projets spécifiques, afin de réduire les risques et de parvenir à un résultat plus favorable. Mais comment les données sont-elles générées et gérées ?

Un projet de construction implique une grande quantité d’informations. Il y a littéralement des milliers d’informations générées pour chaque projet qui doivent être collectées, analysées et partagées tout au long de chaque phase du projet de construction. 

Les données dans le secteur du bâtiment ont un impact sur chaque partie prenante impliquée dans le projet. Elles constituent non seulement un socle solide pour la prise de décisions, mais elles définissent également les paramètres de conception d’un bâtiment, son efficacité et sa maintenance. Et ce n’est pas tout, elles présentent bien d'autres avantages.

L’émergence des données dans le secteur du BTP

Aujourd’hui, en raison du volume et la vitesse de génération des données dans le secteur de la construction, il est (presque) impossible pour le cerveau humain de tout gérer. Pire encore : le Big data peut rapidement mener à l'obtention de mauvaises données. La circulation d’informations erronées causées par des données obsolètes et des systèmes cloisonnés est un terrain propice aux erreurs inutiles.

Et le prix à payer est lourd :

  • Selon Autodesk, de mauvaises données ont coûté 1,57 billions d'euros au secteur du bâtiment dans le monde en 2020.
  • En raison du manque de données, les bâtiments et les actifs construits génèrent 3,8 fois plus de carbone que ce qui était prévu.

Nous ne pouvons plus vraiment ignorer les dépassements de coûts, les baisses de productivité et les choix de conception non respectueux de l'environnement. C’est précisément pour cette raison que le secteur de la construction se tourne vers les données et adopte des outils numériques pour y remédier.

Le dilemme de la transformation numérique dans le secteur du bâtiment

Toutefois, il ne faut pas oublier que le secteur du BTP est à la traîne dans ce domaine. Mais les choses commencent à changer. Selon notre récente enquête et notre rapport, 61 % des architectes, ingénieurs, entrepreneurs et propriétaires/opérateurs s’attendent à bénéficier de plus d’outils numériques après la pandémie de COVID-19. De plus, 59 % recherchent des produits en ligne, tandis que seulement 9 % le font lors de salons professionnels.

Cette soif de données est en partie motivée par des acteurs privés et publics qui souhaitent garantir des bâtiments durables, sécurisés et financièrement stables. D'ailleurs, ce besoin joue un rôle si important dans le bien-être de nos sociétés que les décideurs commencent à imposer le BIM et des déclarations environnementales.

A network of tree branches

Vous voulez connaître la place du BIM sur votre marché ? Obtenez le guide 2022 sur les standards BIM dans le monde (source en anglais) >

Les données jouent un rôle central dans la conception

Les bâtiments doivent apporter une valeur ajoutée esthétique et se fondre dans leur environnement. Or, il ne s’agit pas seulement de prendre un stylo et de gribouiller un design avant-gardiste.

Chaque bâtiment doit respecter des réglementations nationales en matière de construction ainsi que les demandes du client et tenir compte des considérations environnementales. Les architectes, les ingénieurs et les décorateurs d’intérieur s’éloignent de la « conception esthétique » d’un bâtiment pour privilégier la performance.

La performance d’un bâtiment est particulièrement importante, notamment pour les certifications. Si le client demande une certaine méthode d'évaluation de la durabilité, telle que BREEAM ou LEED, les produits doivent être sélectionnés en conséquence.

Les prescripteurs ont besoin de pouvoir accéder facilement aux informations sur les produits. Ils doivent examiner en détail la géométrie du produit et les données de performance, afin de sélectionner les composants qui correspondent au mieux au projet de construction. Ils doivent analyser la valeur U, la résistance à la corrosion, le taux de ventilation, la résistance au feu et la manière dont chaque composant contribue à l’intensité énergétique d'un bâtiment. S’ils ne peuvent pas accéder à toutes ces données, leur conception peut avoir un effet néfaste sur le site de construction et le budget du client.

crane hovering over a construction site

L’avènement du BIM à l’ère des données

La transformation numérique et les processus de construction numériques sont de plus en plus populaires. C’est précisément pour cette raison que le BIM, la modélisation des informations du données, s'impose peu à peu comme une norme dans le secteur. Découvrez le BIM dans ce webinar en anglais >

Chaque modèle est construit avec des composants numériques, souvent appelés objets BIM. Il existe généralement deux catégories d'objets BIM, qui diffèrent selon leurs contenus en informations :

  • Les objets BIM génériques remplacent essentiellement les anciens dessins bidimensionnel, sans proposer de valeur ajoutée. 
  • Les objets BIM spécifiques au fabricant incluent les propriétés physiques uniques des produits ainsi que d’autres données clés telles que la consommation énergétique, les coûts d’exploitation et la durée de vie du produit, le tout dans un seul et même fichier.

Quel type de contenu BIM sera dominant dans le cahier des charges des projets ? La réponse est sans appel : les objets BIM spécifiques au fabricant. En raison d'une forte demande en informations précises sur les projets et les composants, les concepteurs ont besoin d’objets intelligents, et non génériques, pour leurs conceptions.

Gestion et protection des données des produits

Avant l'existence du BIM, les prescripteurs devaient rechercher des données manuellement. Du côté des fabricants, ils doivent s’assurer que le PDF de chaque produit est mis à jour avec une précision militaire chaque année, voire chaque trimestre, pour chaque marché et chaque langue. Cette opération conduit rapidement à la diffusion d'un grand nombre d’informations dans toute l’organisation et auprès des prescripteurs.

Gérer toutes ces informations et garantir leur exactitude sont des tâches extrêmement chronophages. Pour ne pas arranger les choses, les prescripteurs prennent le risque d’obtenir d’anciens PDF que vous avez eu de la peine à mettre hors circulation ou de se fier à des informations provenant du marketing ou des ventes. Ces évènements peuvent entacher (ou mettre fin) à toute relation.

Les objets BIM spécifiques au fabricant peuvent réduire la frustration liée aux informations et accélérer le processus de sélection. Yann Lescop, architecte chez Oeuf de Colomb, offre son témoignage dans Pourquoi les prescripteurs ont recours au BIM :

« Les objets BIM de haute qualité nous permettent de planifier des projets avec des objets réels qui correspondent aux conditions du site, aux spécifications d’implémentation et aux dimensions précises avant la phase de construction Le résultat ? Une amélioration de la qualité, une plus grande satisfaction des clients et un gain de temps et d’argent. Nous privilégions les fabricants proposant des objets BIM. »

Le BIM : point de départ d'une collaboration

Pour résumer, les objets BIM sont tout simplement incontournables. Les architectes les exigent, les fabricants doivent donc leur en fournir. Mais comment fournir vos produits numériques aux concepteurs ? C'est simple, vous devez les proposer, voire les publier sur une plateforme BIM rassemblant des professionnels de l’architecture, de l’ingénierie et de la construction du monde entier.

Selon une étude de l’USP, la plateforme BIMobject est le choix privilégié des architectes pour des informations BIM spécifiques. Cette préférence se traduit également dans nos chiffres avec une augmentation de 19,2 % des nouveaux comptes en un an (obtenir plus de statistiques) . Au-delà de ses avantages marketing et commerciaux, la plateforme BIMobject se concentre sur les transactions de données.

Woman working on a laptop with the BIMobject business app displayed on the screen

Voici une illustration de nos propos  : 

Les fabricants installent leurs stands (marque et pages produit) et y exposent des reproductions de produits physiques (objets BIM) remplies de données. Les architectes, ingénieurs et décorateurs d’intérieur se rendent sur la plateforme pour y trouver l’inspiration ou y trouver des produits qui correspondent aux exigences de leur projet. Lorsqu’ils trouvent quelque chose qu’ils aiment, ils téléchargent le fichier BIM et peuvent l'intégrer dans une conception particulière ou l’utiliser dans d'autres conceptions futures.

Promouvoir votre marque et les données de vos produits auprès des concepteurs

Comme sur n’importe quelle plateforme : le fournisseur peut déployer des tactiques pour obtenir une meilleure visibilité ou convaincre les visiteurs d'y faire un (autre) tour. Email campaigns vous offrent la possibilité de segmenter et d’envoyer des e-mails marketing ciblés aux personnes qui ont interagi avec votre marque. Forbo flooring a récemment envoyé un e-mail lié à sur la COP26 à son public cible sur bimobject.com et a obtenu d’excellents résultats :

Mais vous ne pouvez pas interagir avec des personnes qui ne vous connaissent pas. Les Search Ads vous permettent de placer vos produits en haut des résultats de recherche pertinents sur bimobject.com.

Découvrez nos outils pour promouvoir les objets BIM >

Les données, vecteurs de business intelligence et de veille produits

Les fabricants doivent mettre en place les actions nécessaires pour toucher, interagir et convaincre des prescripteurs. Pour connaître son public cible, il faut connaître ses données. 

Chaque clic sur un produit, chaque abonnement ou chaque téléchargement de produit génère des données que vous pouvez utiliser pour améliorer les performances et la portée de votre produit. En outre, l’analyse du comportement du public vous permet d'identifier des tendances et de nouvelles opportunités commerciales. Radasław Kłoda, directeur du service investissement de Kanlux, partage son expérience dans 7 cas d'étude démontrant la valeur commerciale du BIM :

« L’outil Analyse de BIMobject est important pour nous, car il nous indique le nombre de téléchargements de fichiers pour chaque produit ou le pays qui nous intéresse le plus. Parfois, il s’agit d’endroits plutôt inattendus comme le Cambodge. Il nous montre potentiellement la marche à suivre pour nous développer sur d’autres marchés. »

Illustration of a globe with BIM product downloads around the world

Les données deviennent lentement, mais sûrement, la nouvelle norme dans le secteur du BTP.

Vous voulez surfer sur la tendance des données ? Réservez une démo dès aujourd’hui !

Comprendre la nécessité de concevoir des bâtiments écologiques

08 juin 2022

En quoi consiste la conception écologique ? Et comment un architecte s'y prend-il ? Nous avons discuté avec Negar Daneshpour, architecte en chef chez Tyréns, pour connaître son point de vue sur l'architecture durable, les données climatiques et le BIM.

Faites défiler vers le haut